SAP Business Suite Powered by SAP HANA Reinvents the Real-Time Enterprise
12 mars 2013

SAP announced on late January the availability of SAP Business Suite powered by SAP HANA, a new option for SAP Business Suite customers. SAP is now the only provider of an integrated family of business applications that captures and analyzes transactional data in real time on a single in-memory platform. SAP Business Suite powered by SAP HANA empowers customers to run their business in real time within the window of opportunity to transact, analyze and predict instantly and proactively in an unpredictable world.

continue reading here

Share on Twitter

Un nouveau rôle dans le monde informatique: Chief Data Officer (CDO)
11 mars 2013

Le Monde Informatique édite un article aujourd’hui à propos de la publication du dernier rapport Gartner sur les prochains enjeux IT en 2013.

L’un des points que nous avons retenu: l’apparition d’un nouveau rôle IT, le CDO, Chief Data Officier, exclusivement dédié au traitement des données autour des problématiques du big data, de la technology in-memory, etc.

L’article ici. Nous attendons vos commentaires. Merci

Share on Twitter

De l’intérêt de connaitre et d’appliquer les « best practices »
20 février 2013

Aujourd’hui, l’infrastructure se vend comme étant simple, à la portée de n’importe quel administrateur. Aussi, la virtualisation étant de nos jours un passage pour ainsi dire obligé, il n’est pas rare de voir un département IT se lancer dans l’implémentation hasardeuse de VMware vSphere, XEN Server ou toute autre solution de virtualisation accessible facilement.

Au départ, l’idée est simple : On a un vieux serveur à migrer, on se dit que c’est la bonne occasion pour se lancer dans la virtualisation. Alors on achète un nouveau serveur pour remplacer l’ancien, on installe VMware ESXi, on découvre les joies de la migration simplifiée, et on se lance.

De primes abords simple et anodine, l’opération signe le début des ennuis. Le produit étant simple, on convainc son management de l’intérêt d’investir dans une licence, puis de virtualiser, petit à petit, le reste de son infrastructure. Comme c’est tellement simple, on provisionne des machines de tests à tout va pour les collaborateurs du département tant qu’on y est.

Et soudain, la tuile. Les performances chutent à tel point que les utilisateurs s’en plaignent, les sauvegardent ne tiennent plus dans la fenêtre allouée, la direction tape du poing sur la table, et exige que ça change. Que s’est-il passé ?

La simplicité de l’informatique d’aujourd’hui est en fait un leurre. Bien que la prise en main et l’installation soient effectivement très accessibles, la configuration de l’environnement est une autre histoire. Faut-il réserver la mémoire, la puissance processeur ? Dois-je utiliser le thin provisioning ou non ? Pourquoi ? Comment dois-je configurer mon réseau ? Quel type de matériel virtuel dois-je choisir ?

Toutes ces questions trouvent réponse dans des documents appelés « Best Practices » généralement publiés par les éditeurs ou constructeurs. Par exemple, vous trouverez chez VMWare un document expliquant les best practices pour le déploiement de vSphere, chez Microsoft pour Exchange avec ou sans virtualisation, ou chez IBM, pour le déploiement du stockage.

Malheureusement, chercher et compulser ces documents demande beaucoup de temps. Or, de mes 20 ans de carrière, je n’ai jamais entendu un IT me dire qu’il avait du temps.

C’est là que nous, consultants, intervenons. Grâce à notre expérience, et également à notre réseau, nous sommes à même de faire profiter nos clients des best practices, non seulement publiées, mais également accumulées au cours de nos missions.  C’est toute la différence entre un fournisseur de solutions, et un fournisseur d’infrastructure. Ne vous y trompez pas.

Mais, allez-vous me dire, c’est cher, un consultant ! Vraiment ? Si une infrastructure est déployée de manière hâtive, et sans observer les best practices, vous aurez tôt ou tard tout à refaire. Je peux  vous garantir que vous n’aurez pas le temps de le faire vous-même. Cela risque d’impliquer non seulement l’engagement de ressources externes, mais aussi de matériel supplémentaire afin de permettre le basculement et la redéfinition de la solution. Allez expliquer ça à votre responsable des finances qui aura tôt fait de vous retomber dessus, et de vous demander pourquoi le coût du projet de base a  soudain doublé…

Alors… Toujours trop cher ?

Share on Twitter

192% ROI over 3 years with a database migration – by Forrester
10 janvier 2013

Forrester conducted on April 2011 an interesting analysis on the return on investment to migrate a heterogeneous database environment to IBM DB2 database platform for SAP and non-SAP environments.

Significant facts and figures about where the true costs and benefits are as well as the factors affecting them.

Download the document here

Share on Twitter

How SAP BW and HANA will merge over time — and why it matters
10 janvier 2013

A very good article to read by CIOs or IT managers involved in data management with a clear description of the possible scenarios on the next moves. Enjoy!

How SAP BW & HANA will merge over thime– and why it matters

Un très bon article pour les DSI et responsables informatiques impliqués dans la gestion des données avec une claire description des scénarios possible sur les prochaines évolutions. Bonne lecture!

Share on Twitter

Intéressé par le « Master Data Management »?
8 janvier 2013

Gartner organise à Barcelone en février prochain son sommet 2013 sur le sujet. Sponsorisé par SAP, les grands thèmes seront:

  • Business Intelligence et Analytics
  • La gouvernance de l’information
  • Les initiatives pour traiter les gros volumes de données

Nul doute que SAP HANA sera largement évoqué.

Pour tout savoir sur cette rencontre, consultez le Gartner Master Data Management website (en anglais).

Si vous vous y rendez, faites-le nous savoir par un commentaire… A bientôt!

Share on Twitter

Echos de SAPTechEd 2012 à Madrid
8 janvier 2013

Le dernier SAPTechEd à Madrid a fait la part belle aux plateformes in-memory (SAP HANA) et à l’encryption (Encryptis) pour répondre aux questions critiques des grandes entreprises, deux directions sur lesquelles AGENTIL planche activement. Des nouveautés à découvrir en 2013 sur le site AGENTIL dans le portefeuille de nos solutions!

Une occasion également d’en livrer plus sur les tendances technologiques, la stratégie SAP et le marché de l’ERP.

Tout savoir: SAPTechEd 2012 (en anglais) et n’hésitez pas à réagir et commenter, ici ou sur le site SAP.

Share on Twitter